Actualités immobilier: La Sonadac a relogé 1 100 familles en quatre mois ! (Jeudi, 06 Novembre 2014 00:00)
Actualités immobilier: Immobilier au Maroc : Le Verre à moitié plein (Mardi, 05 Août 2014 00:00)
Actualités immobilier: BTP : stabilité de la production au cours du 1er trimestre 2014 (Vendredi, 27 Juin 2014 00:00)
Actualités immobilier: Entrée en vigueur d’une nouvelle loi sur la location: Ce qu’il faut savoir (Mardi, 03 Juin 2014 00:00)
Actualités immobilier: Réduire le déficit en logements, priorité de Nabil Benabdellah en 2014 (Vendredi, 21 Février 2014 00:00)
Actualités immobilier: Haut standing : Prestigia s'impose par la taille de ses projets (Vendredi, 30 Août 2013 00:00)
connexion / Insrciption
Jeudi, 12 Janvier 2012 16:02

Investir au maroc : trouver son logement sur internet

Écrit par 
Évaluer cet article
(1 Vote)

Dans des villes comme Marrakech ou Casablanca, très courues par une clientèle étrangère fortunée, les prix au mètre carré s’envolent parfois. Cela a pour conséquence de rendre difficile, pour les autochtones,l’accès à la propriété. Mais, certains biens sont largement surévalués réservant de mauvaises surprises lors d’une future revente. Il faut donc, avant d’investir, se garder des effets de mode, prendre du recul et bien se renseigner sur le marché local. Le bon prix, pour un appartement d’une centaine de mètres carrés, se situe entre 1 000 000 Dhs à 2 000 000 Dhs. On trouve facilement une annonce au Maroc dans cette fourchette de prix.

 

Le Web est aujourd’hui le meilleur canal pour une annonce immobilière au Maroc. Des milliers d’offres d’achats et de ventes sont disponibles en permanence. La plupart des sites proposent des systèmes d’alerte permettant d’être averti dès qu’une nouvelle annonce correspondant à ses critères de choix est diffusée. Grace aux moteurs de recherche, on peut très rapidement trouver ces différents sites d’annonces. Il vaut mieux, toutefois, être accompagné par un professionnel et vérifier tous les détails d’une annonce (la présence des équipements annoncés, la ’situation cadastrale du bien, les servitudes éventuelles …). Il n’est malheureusement pas rare d’observer des divergences entre une annonce et la réalité. Et la législation ne prévoit pas de garantie contre d’éventuels vices cachés.

Les riads ont particulièrement la côte. Ils sont le fruit de la tradition et d’une urbanisation grimpante. La plupart constituent des biens de prestige dont la surface est de plusieurs centaines de mètres carrés. Les professionnels de l’immobilier proposent quasiment tous dans leur catalogue ce type de produit. De grandes résidences en front de mer ont, également, vu le jour depuis les années quatre vingt. Si leur architecture est moins traditionnelle, elles peuvent constituer une excellente opportunité d’autant plus que leurs prix sont, en principe, relativement raisonnables.

Lu 9556 fois Dernière modification le Jeudi, 12 Janvier 2012 16:24

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.